PROGRAMME 2021

Cette édition 2021 mettra à l’honneur, comme toujours, plusieurs intervenants qui vous présenteront différentes thématiques en lien direct avec le pratique quotidienne en kinésithérapie libérale.

Session cardio-respiratoire

Un corps mobile pour une respiration libre : l'approche extra-pulmonaire du kinésithérapeute respiratoire

Après avoir été longtemps réduite à des problématiques de volume et de débit pulmonaire, la kinésithérapie respiratoire évolue : au-delà du poumon, c’est le corps entier qui sera considéré par le kinésithérapeute. Nous discuterons donc de nos pratiques quotidiennes, confrontées à la littérature, mêlant thérapie manuelle, approche viscérale, yoga, cardio, renforcement, étirements, hypnose et méditation.

William PONCIN, PT, PhD

Louvain-la-Neuve - BELGIQUE

William Poncin est kinésithérapeute spécialisé dans le domaine respiratoire et titulaire d’un doctorat en sciences de la motricité. Il a été diplômé à l’Université catholique de Louvain (Belgique).

Il a eu l’opportunité d’entamer son parcours professionnel aux Cliniques universitaires Saint-Luc (Bruxelles), puis d’enrichir son activité dans plusieurs structures (hôpitaux, centres de rééducation, …) en France avant de revenir en 2017 aux Cliniques universitaires Saint-Luc. Il y travaille désormais en tant que clinicien et chercheur dans les services d’oncologie et de pneumologie.

Il mène ses recherches au sein du groupe de recherche en kinésithérapie respiratoire (GRKR) principalement chez les patients atteints de troubles respiratoires chroniques (mucoviscidose, bronchiectasies, BPCO, …).

Il agit pour la promotion de la kinésithérapie en enseignant dans différentes Universités, Hautes Ecoles ou en formation continue et intervient dans de nombreux congrès nationaux ou internationaux.

Mathilde PROFFIT, PT

Nice - FRANCE

Mathilde PROFFIT est kinésithérapeute libérale à Nice avec une spécificité en kinésithérapie respiratoire, et professeur de Yoga. Après avoir exercé plusieurs années à l’hôpital Necker Enfants-Malade, elle a créé avec ses collègues en 2018 un cabinet spécialisé à Nice : “La Bulle”!

Diplômée de Dijon en 2014, elle a approfondi ses connaissances par de nombreux parcours : DIU en kinésithérapie pédiatrique à Paris, formations en stétho-acoustique, drainage autogène, échographie pulmonaire, hypnose médicale, et formation de Yoga (à New-York, come on!). Elle suit actuellement un master en éthique médicale et philosophie à La Pitié – Salpétrière.

En parallèle, Mathilde a des responsabilités régulières dans l’enseignement en formation initiale (Nice, Paris, Dijon) et en formation continue (drainage autogène). Elle est également responsable de formation clinique en France et en Europe pour la société PhysioAssist qui distribue un appareil de thérapie respiratoire.

Session communication et relationnel

Justice sociale : sommes-nous concerné‧e‧s ?

Depuis une dizaine d’années, de nombreux mouvements sociaux encouragent la prise de parole de personnes victimes de violences et de stigmatisation, au sein de la société, ainsi que dans le domaine de la santé. En tant que professionnel‧le‧s de réadaptation, nous travaillons au contact du corps et de l’intimité des personnes, et les accompagnons vers une inclusion sociale optimale.
Dès lors, en quoi les questions soulevées par les mouvements sociaux nous concernent-elles ? Et qu’en est-il des représentations sexistes, grossophobes, validistes ou encore âgistes inhérentes à notre culture professionnelle ?

Lors de la plénière et de l’atelier, nous verrons comment les réflexions soulevées par les mouvements tels que #MeToo, The Body Positive et Health at Every Size peuvent nous sensibiliser aux problématiques sociales contemporaines, nourrir, adapter voire modifier nos pratiques quotidiennes, et favoriser le bien-être individuel et communautaire. 

Axelle MOKRY, PT, MSc

Genève - SUISSE

Axelle Mokry est physiothérapeute au sein du Département de Psychiatrie des Hôpitaux Universitaires de Genève (Suisse) depuis 2011. Elle y intervient auprès de patients en psychiatrie générale, gériatrique, addictologique et carcérale. Elle exerce également en privé auprès de patients présentant des pathologies chroniques somatiques et psychiques.


Au bénéfice d’un Master de Santé Publique et d’un Master de Physiotherapy in Mental Health orienté pleine conscience, Axelle a poursuivi sa spécialisation en santé mentale en se formant à l’instruction du programme MBCT (Mindfulness-Based Cognitive Therapy), MBCAS (Mindfulness-Based Cognitive Approach for Seniors), au Basic Body Awareness Methodology ainsi qu’à la Thérapie d’Acceptation et d’Engagement (ACT). 
Elle propose des groupes de pleine conscience en milieu hospitalier et collabore à l‘élaboration d‘interventions de prévention et de promotion de la santé mentale pour les adolescents.


Axelle intervient en formation initiale et continue dans le domaine de la santé mentale en Suisse et en France. En 2019, elle a créé le SenseLAB à Genève afin de proposer des formations orientées vers les sciences humaines et l’approche bio-psycho-socio-culturelle, ainsi que des visioconférences d’éducation pour la santé destinées au grand public.

Session rééducation fonctionnelle

Contrôle moteur en kinésithérapie musculo-squelettique

Le contrôle moteur, vous en avez déjà entendu parler?

La session plénière présentera les différentes modalités d’action et d’interaction du contrôle sensori-moteur lors d’exercices musculo-squelettiques (que ce soit pour l’épaule, le genou, le rachis, etc.). Cette approche théorique et explicative servira de base à l’expérimentation pratique du contrôle sensori-moteur. Des ateliers de plus de 3h proposeront différents outils pratiques pour évaluer les éventuels conflits sensori-moteurs de nos patients et la façon dont on peut mettre en place des stratégies de traitement pour « normaliser » ces perturbations motrices par différentes techniques et approches rééducatives.

Alexandre KUBICKI, PT, PhD, MCU, HDR

Montbéliard - FRANCE

Alexandre KUBICKI est physiothérapeute, Maître de Conférence des Universités, PhD et responsable de la Filière Kinésithérapie-Physiothérapie de l’Institut de Formation des Métiers de la Santé de Montbéliard. Après un Master en Biologie-Santé à l’UFR STAPS de DIJON, il devient titulaire en 2012 d’un Doctorat en Neurosciences du mouvement avec sa thèse portant sur le Contrôle moteur (« Le vieillissement de la coordination entre posture et mouvement, vers une rééducation des capacités prédictives. »). Il est l’auteur de plusieurs papiers concernant l’étude du contrôle moteur et notamment son évolution à travers le vieillissement. Il a poursuivi son travail en 2017 avec l’obtention de son Habilitation à Dirigé des Recherches (HDR) autour de cette même thématique « Comprendre la fragilisation du contrôle moteur prédictif pour optimiser la rééducation gériatrique ». Alexandre est un des physiothérapeutes français qui a le plus expérimenté et compris la neurophysiologie du contrôle moteur et ses perturbations qu’elles soient en lien avec la douleur, le vieillissement ou les pathologies. Sa passion pour les sports de montagne lui ont également permis d’acquérir une expérience de terrain, de l’évolution de ce contrôle moteur dans différents contextes (peur, fatigue, performance…). 

Inter Physio, c'est pour découvrir/approfondir tout ça, apprendre à les appliquer, et surtout échanger entre kinés avec des experts sur le sujet!

Ce programme sera décliné en sessions plénières le vendredi, et en ateliers le samedi.

 

On leur a posé la question: 

“Pourquoi avoir choisi les Inter Physio?”

  • parce que c’est le seul congrès en présentiel qu’on nous propose depuis plus d’un an et demi! (Maryline, 33 ans, Amiens)
  • parce qu’il y a bien plus d’ambiance qu’aux JFK! (Pierre, 28 ans, Paris)
  • parce qu’on n’est pas obligé de choisir et qu’on assiste à tous les ateliers (Maverick, 39 ans, L’Isle sur La Sorgue)
  • parce qu’on a jamais vu un évènement de 48h en all inclusive si peu cher! (Gwendoline, 41 ans, Mandelieu)
  • parce que les intervenants sont toujours top! (Richard, 34 ans, Vannes)
  • parce que le logement en gîte/bungalow me rappelle la convivialité des IKE! (Maurice, 38 ans, Saint-Maurice)
  • parce que j’aime mêler pêche, nature et tradition (Bruno, 33 ans, Dijon)
  • parce que j’y découvre de nouveaux breuvages! (Adrien, 30 ans, Paris)
Alors n’hésitez-plus et rejoignez-nous!

Axelle Mokry est physiothérapeute au sein du Département de Psychiatrie des Hôpitaux Universitaires de Genève (Suisse) depuis 2011. Elle y intervient auprès de patients en psychiatrie générale, gériatrique, addictologique et carcérale. Elle exerce également en privé auprès de patients présentant des pathologies chroniques somatiques et psychiques.


Au bénéfice d’un Master de Santé Publique et d’un Master de Physiotherapy in Mental Health orienté pleine conscience, Axelle a poursuivi sa spécialisation en santé mentale en se formant à l’instruction du programme MBCT (Mindfulness-Based Cognitive Therapy), MBCAS (Mindfulness-Based Cognitive Approach for Seniors), au Basic Body Awareness Methodology ainsi qu’à la Thérapie d’Acceptation et d’Engagement (ACT). 
Elle propose des groupes de pleine conscience en milieu hospitalier et collabore à l‘élaboration d‘interventions de prévention et de promotion de la santé mentale pour les adolescents.


Axelle intervient en formation initiale et continue dans le domaine de la santé mentale en Suisse et en France. En 2019, elle a créé le SenseLAB à Genève afin de proposer des formations orientées vers les sciences humaines et l’approche bio-psycho-socio-culturelle, ainsi que des visioconférences d’éducation pour la santé destinées au grand public.